meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi
Les archives de Meditationfrance

Le voyage du Héros

Elena Koutoulidis

Interview de Elena Koutoulidis

Emmanuel de la rédaction de Meditationfrance.com a voulu en savoir plus sur ce stage voyage en Grèce sur l’île d’Eubée "Le voyage du Héros"qu’anime chaque année Elena Koutoulidis, psychopraticienne en psychosynthèse créative© certifiée, coach de Vie et professeur de yoga certifiée du Centre Sivananda (Inde). Son expérience de 15 ans dans le théâtre en tant que comédienne et metteur en scène et ses années de recherche dans divers courants d'éveil l’ont conduit aujourd'hui à animer des ateliers d'éveil à la créativité et de connaissance de soi pour réintégrer notre être vital et créateur !

Tu animes un stage voyage en Grèce "Le voyage du Héros" chaque été, qu'est-ce qui différencie le "héros" de celui qui ne réussit pas à vivre pleinement sa vie ? 

Elena Koutoulidis : Le « héros » est un archétype, de celui qui a su répondre à l’appel du départ, l’appel de l’aventure de la vie, l’appel du mystère.
Sa quête est le non contrôle et l’ajustement créatif.

Le héros c’est donc une victoire sur soi-même, une acceptation de son potentiel et de ses limites, une écoute de ses ressources de son être vital et de la vitalité universelle. Le héros reconnaît le poids du passé, accepte de s’en libérer, et se tourne vers l’avenir, c’est à dire vers le désir de l’inconnus.

Un héros connaît sa valeur, il clame au monde « c’est moi qui ai tué le dragon et délivré la princesse ». Le monde d’abords sceptique reconnaît. La reconnaissance amène la reconnaissance. La vie d’un « héros » est une vie dans l’instant sans le poids du passé. C’est peut-être cela « vivre pleinement sa vie » Emmanuel.

En quoi ce processus de transformation intérieure aide à trouver les ressources pour devenir le héros de sa propre vie ? 

Elena Koutoulidis : Oui, le « Voyage du Héros » est bien un processus puissant de transformation intérieure. Les ressources en-nous se révèlent lorsqu’on accepte de se confronter au monde de l’inconnu et ses obstacles. Le héros lui accepte de s’y confronter et de lutter. Il devient l’obstacle. Et au bout de ce périple dangereux il voit s’offrir une CLÉ. Celle-ci amène au trésor qui l’attend depuis une éternité. Lui-même.

Nous touchons alors à cet état d’ouverture et de présence à soi de celui qui a su accepter de ressentir la partie blessée pour retrouver la trame de ce qui donne un sens vital à sa vie. « Le voyage du héros » est le voyage de la conscience qui va du connu à l’inconnu et retourne transformée dans le connu. Puis il y a le retour au monde ordinaire. La Traversée de la frontière. Et l’Expérience réelle et concrète de l’orgasme cosmique. L’élixir de vie qui coule en nous. Nous le vivons à chaque fois à la fin du séminaire. C’est difficile à expliquer mais c’est du concret et c’est puissant !

Lorsque le héros retourne dans le connu, il n’est plus la même personne. L’élixir de vie coule en lui. Le héros savoure le OUI à tout ce qu’il est. Toutes les parties de lui-même. Tous les mémoires de sa vie.

Je vous livre le témoignage de Pascal S. qui a participé au stage l’année dernière :
« (…) Un voyage au fond de soi-même. Ce voyage a été ce temps, là dans ce lieu au charme intime, pour moi, à m’ouvrir aux autres pour apprendre soi, à s’écouter pour accueillir corps et âmes. Ce séjour, le groupe, le travail intense sur nos chemins respectifs et assemblés en temples, dans l’energie vibrante et intense d’Eléna, m’a fait par ce voyage, découvrir et reconnaître, accepter le héros que j’étais, suis et serai. A tous les héros de ce périple, entre Charybe et Sylla, entre peurs et joies, à l’Elixir trouvé et partagé (…) ».

le voyage du héros

Le stage a lieu cette année sur l’île d’Eubée en Grèce du 1er au 8 août 2020, quel est le lien entre la mythologie grecque et ce symbole du "héros" ? 

En tant que berceau de notre civilisation, la Grèce est le pays qui a vu naître le héros. Prenons le héros le plus emblématique, Ulysse. Son voyage est une allégorie du « Connais-toi toi-même » de Socrate. Le périple d’Ulysse symbolise les défis, les difficultés, les épreuves que nous avons à traverser pour nous libérer de ce qui nous empêche de vivre pleinement notre vie. C’est un voyage d’exploration intérieur, un voyage vers soi, où le héros fait face à ces démons, à ses peurs et accepte de les traverser avec courage et volonté. Sorti vainqueur Il en sera récompensé par un trésor, l’élixir de vie. Un retour vers soi. Un retour au bercail.

Tu as une longue expérience dans le théâtre en tant que comédienne et metteur en scène en quoi les outils du théâtre aident à la guérison et à la renaissance ? 

Oui j’ai commencé le théâtre à Paris à 25 ans. J’ai eu une carrière d’une dizaine d’année jouant au théâtre public, dans des scènes nationales et des centres dramatiques et aussi dans la programmation officielle du festival d’Avignon en 2000. Le théâtre m’a beaucoup appris m’apportant confiance en moi, courage et volonté. Utiliser le théâtre dans le développement personnel permet de prendre du recul face à une identité à laquelle on c ’est identifié. Un « faux » self. C’est comme si un acteur jouait un rôle et qu’il était convaincus que ce qu’il jouait était la réalité. Ce n’est pas possible. Il y a une conscience qui soutient un personnage. Dans la vie c’est pareil. Les jeux de rôles, l’amplification consciente des émotions, permettent de prendre du recul face à une situation, un état de mal être et de se désidentifier d’un « rôle » qui nous colle un peu trop à la peau. Si j’arrive à voir ce qui se joue là je ne plus m’identifier à cela. Qui suis-je alors ? Une conscience qui joue. Au grand théâtre de la vie.

Si je comprends bien "Le voyage du Héros"  est une synthèse de thérapie, de théâtre, de musique, de yoga, de rituel, de danse...est-ce que tous les éléments font partie du stage ? 

Oui la programmation est riche et le rythme soutenu avec six heures d’enseignement par jour. Nous suivons le parcours du « Voyage du héros » tel que Joseph Campbell l’a initié. Au programme temps de méditations, d’introspections, partages de vie, expériences du dessin, de la danse et du chant intuitif, jeux de rôle, visualisations, créations d’objets symboliques, rituels de passages, cérémonies du Feu et de l’Eau, visite à une source guérisseuse pour purifier la mémoire dans le corps et dans l’âme. Et aussi randonnées à pied et en bateau, temps de repos sous les arbres, baignades en mer et à la magnifique piscine du lieu, soirées à boire des verres en terrasses. Mon but c’est que ce séminaire reste un temps, ludique et jouissif où l’on peut s’offrir la découverte d’un lieu unique et atypique et celui d’un peuple généreux et accueillant.

le voyage du héros

J'ai lu que le stage aura lieu à la Villa Averoff sur l’île d’Eubée, quel est ce lieu ?

La Villa Averoff est un lieu magique, un ancien domaine datant du XIX siècle au bord d’un village au Nord de l’Ile d’Eubée. Le lieu appartient au petit neveux d’un ancien Président de la République Grecque, Alexis qui se trouve être un camarade classe du Lycée Français d’Athènes. La Villa Averoff est composée de divers bâtiments anciens très bien conservés, d’un magnifique parc avec des arbres et des animaux (chiens, chats, biches, chèvres), d’une grande piscine à l’eau douce et claire et d’une grande salle de travail de 100m2 aux plafonds très hauts et à la belle acoustique.

Le groupe a pour lui seul une grande maison de maître avec de très belles chambres spacieuses, joliment décorées avec sdb privatives, des salons et des terrasses ombragées. Et nous avons à notre service une cuisinière hors pair qui cuisine des plats traditionnels délicieux avec des produits locaux. Tous les ingrédients sont réunis pour vivre ici un merveilleux voyage hors du temps.

Site web : www.elenakoutoulidis.com