meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi
Les archives de Meditationfrance

Le mouvement Silence sur Paris

Jeanne & Jonathan

Entretien exclusif avec Jeanne Dujardin la fondatrice

Q : Jeanne Dujardin tu es originaire de la côte d’Opale et tu as lancé il y a 2 ans le mouvement Silence sur Paris. Qu'est-ce que vous proposez avec le mouvement Silence pour aider les citadins à se reconnecter avec eux-mêmes et avec leur silence intérieur ? 

R : Silence est un mouvement optimiste et bienfaiteur qui a pour ambition de permettre au plus grand nombre de s'extraire, pour un “Moment Suspendu”, du tourbillon de la vie et de se reconnecter avec soi-même, au travers du silence et en harmonie avec la nature. 

Nous créons des expériences humaines autour du silence et de la nature :
• les Espaces Silence : des espaces de ressourcement sans parole et sans connexion, au design biophilique, pour faire du silence un usage quotidien au sein des entreprises et des lieux publics.

• les Séjours Silence : des retraites pour expérimenter le silence en pleine nature, la déconnexion digitale, et apaiser le corps et l’esprit. Au programme : yoga, méditation, marches silencieuses en forêt, ateliers «mieux-vivre» et massages.

• les Ateliers Silence : expériences immersives, au format court et nomade, pour démocratiser l’usage du silence et transporter ses participants dans une bulle de calme. 

‘l’Oreille n’a pas de paupière’

Q : Tu as eu une carrière en Direction Artistique, qu'est-ce qui t'a amené soudainement à cette recherche intérieure ? 

R : Je dirais que je cherche ce silence depuis l’enfance. J’aime être seule, proche de la nature, dans la forêt ou en allant nager très loin en mer. Je rêve beaucoup. En grandissant, mes passions ont eu comme point commun cette recherche de silence, que ce soit à travers le sport (course à pied en solitaire), la plongée sous-marine, la méditation, mes multiples traversées du désert ou des retraites silencieuses en Inde.

Pendant mes 6 années en temps que Directrice Artistique, il m’était difficile de m’en tenir aux créations qui m’étaient demandées. Je ressentais le besoin d’aller plus loin dans le concept, de passer des messages puissants, donner du sens, créer des émotions. 

Cette quête de sens, associée au besoin vital d’échapper aux stimulis incessants de la vie urbaine - écrans, pubs, bruits, notifications, klaxons - m’ont donné envie de partager avec d’autres ces “Moments Suspendus”, loin de l’agitation, pour me faire et leur faire du bien. Aujourd’hui, alignée avec moi-même, je porte Silence corps et âme, avec pour objectif de servir une belle cause, de faire évoluer les mentalités, d’améliorer des vies. 

silence

Q: De nos jours, il y a beaucoup de stress, avec internet, les smartphones, la télévision, nous sommes noyés dans un flot continu d'informations, notre cerveau est constamment stimulé,  est-ce que dans le mouvement Silence, vous pensez qu'une déconnexion digitale" est encore possible, proposez-vous des formes de "digital détox" ? 

R: Tout à fait, la déconnexion digitale est au coeur de nos expériences. La sur-connexion est pour moi un des fléaux majeurs de notre société. Il engendre du stress, de la dépendance, j’irais même jusqu’à dire un abrutissement dans certains cas ! Silence n’est pas anti-digital, mais il semble évident que les humains ont grand besoin de déconnecter, de lever les yeux de leurs écrans pour admirer le monde qui les entoure, pour se sentir libre.

Un grand projet futur pour Silence serait d’agir auprès des plus jeunes, en intervenant dans les écoles. Il y a là aussi un enjeu immense pour les générations futures, qui auront besoin de déconnexion, de silence et de nature.

Q : Je suis persuadé que la plupart de nos problèmes de société disparaîtraient si on mettait le silence au cœur de la société. En 20 ans, la méditation est devenue plus connue, plus pratiquée mais il n'empêche que beaucoup de gens n'ont encore eu aucune expérience ou en ont une vision austère ou négative. Est-ce que c'est pour cela que vous communiquez aussi sur "le silence" et pas seulement sur "la méditation" ? 

R: Bien sûr, la méditation est au cœur des enseignements que nous proposons, car elle permet de se connecter à soi, de goûter à l’ici et maintenant. Je ne vais pas m’attarder sur ce sujet car vos lecteurs connaissent déjà ses vertus. 

Avec Silence, c’est un peu différent. Nous avons créé un terrain fertile qui permet d'accueillir différentes pratiques de bien-être, d’une façon plus immersive car on est coupé des stimuli extérieurs. Aujourd’hui, les bienfaits du silence ont été largement démontrés au travers des différentes expériences que nous avons créées. Silence se définit comme un art de vivre, qui permet de revenir à l’essentiel, ralentir le rythme, prendre soin de soi…pour se sentir vivant ! Je suis comme toi convaincue que mettre le silence au cœur de notre société fera disparaître nombre de nos problèmes.

silence

Q: Est-ce que toi Jeanne à titre personnel tu pratiques une technique de méditation et si oui laquelle ? Plutôt matin, journée ou du soir ? 

R: Oui, je pratique la méditation depuis plusieurs années et cela a changé beaucoup de choses dans mon quotidien. Ma pratique s’est renforcée depuis mon expérience Vipassana et elle s’affine jour après jour. Je dois avouer que lorsque je “manque” ma pratique, la différence se faire ressentir sur ma journée. Je médite plutôt le matin, après m’être laissée flotter quelques minutes, en silence ou au son des chants de Goenka selon mon humeur.

Q: Quels types des personnes viennent au mouvement Silence ?  

R: Je dirais tous les types de personnes, de Lily 17 ans à Marc 72 ans. Le silence est une ressource comme l’air que nous respirons ou l’eau que nous buvons. Il nous concerne tous !

Q: Avez-vous des projets pour cette rentrée ? 

R: Depuis juin, nous avons repris les événements. C’est un pur plaisir après cette période complexe : le fait de devoir mettre en pause nos événements a été une frustration tant pour les organisateurs que pour les silencieux qui aspiraient à cette expérience inédite ! Nos domaines partenaires, entourés de plusieurs hectares de nature, ont rouvert leurs portes et nous accueillent pour plusieurs séjours et ateliers entre juillet à novembre (voir onglet séjour ou atelier sur notre site). 

Pour la rentrée, nous avons également prévu de mettre en place des événements Silence à thème : Silence & Sonothérapie, Silence & Naturopathie, Silence & Qiqong, etc. pour répondre au mieux aux besoins et envies des silencieux.

Enfin, nous souhaitons aussi développer nos collaborations avec les entreprises, où le besoin se fait particulièrement ressentir après cette période particulière. Durant le confinement, les collaborateurs des entreprises ont ressenti beaucoup de pression et de surcharge cognitive, et ont vécu une véritable sur-connexion digitale. Les expériences que nous créons réduisent ce stress intense, en permettant  à nos silencieux de se ressourcer et recouvrer la paix intérieure. 

Jeanne Dujardin 06 37 45 95 49
jeanne@silence.paris
www.silenceexperience.com
Suivez Silence sur Instagram et facebook : @silenceexperience